Tenue de Ville

ALEXIA DE VILLE

 

De nature très curieuse Alexia est avide de nouvelles expériences et formations. Désireuse de tester et découvrir différentes techniques et parcours artistiques, cette curiosité s’est parfois montrée contraignante. En effet, de nature assez impatiente, elle avait un besoin profond de varier les disciplines et techniques, au risque de s’ennuyer rapidement.

alexia-hd

Cette designer est attirée par le milieu artistique depuis son enfance. Rêvant de devenir styliste, elle décide alors de faire sa dernière année de scolarité à Bischoffsheim, une école de stylisme. Cette experience est déterminante pour la future designer puisque c’est dans cet établissement qu’elle rencontre une professeure qui lui donne confiance en son talent et lui donne envie de se diriger vers le travail de l’image en général.

balsam_12-hd

Elle se lance alors dans une année préparatoire à Saint-Luc mais le graphisme – travail de l’image à plat et le plus souvent à l’ordinateur- lui semble trop réducteur, il lui fallait une approche plus concrète et manuelle. Ceci  l’amène vers des études de scénographie en cours du soir, parallèlement à un parcours en vidéo et photographie à l’ERG. Sa dernière année d’études se fera dans la prestigieuse école d’art Saint Martins à Londres et lui permettra de peaufiner ses compétences.

balsam_05-hd

Sa première création textile a été le fruit du hasard: une création spontanée pour l’anniversaire d’un proche. De la création textile est ensuite apparue l’idée des papiers peints grâce à un évènement charnière.

Pour la petite histoire, j’ai imprimé mes premiers rouleaux lors d’un montage exposition dans mon ancien atelier. A l’époque je vendais des vêtements, cependant je ne voulais pas me limiter à les accrocher sur des cintres et du coup j’ai imprimé tous mes motifs sur du papier en noir et blanc et j’ai décoré toute la pièce. Au vu de la réaction des gens je me suis dit qu’il y avait du potentiel. 

balsam_11-hd

Alexia a vite compris que ce qui l’intéressait ce n’était pas tant la conception des patrons des robes et des modèles mais plutôt la création des motifs des tissus qu’elle créait et faisait imprimer pour ses créations. Elle varie donc les supports d’impression er se lance dans le papier peint, ce qui lui donne l’opportunité de s’associer avec un entrepreneur qui l’a soutient dans le lancement de sa propre société.

TENUE DE VILLE

Aujourd’hui cette ouverture d’esprit et cette constante envie d’expérimenter sont devenues sa marque de fabrique et surtout sa force. C’est ainsi que sa marque de papiers peints Tenue de Ville est née.

Le processus reste toujours plus ou moins le même dans le sens ou elle crée le motif, soit à la main, ou à partir de photographies ou de vieilles images libres de droits, puis les fait imprimer.

balsam_06-hd

En effet il y a un grand travail de recherche, toutefois seulement certains motifs sont ensuite reproduits puisqu’elle essaye toujours de raconter une histoire cohérente. L’envie est que l’on ressente le geste artistique et la recherche qu’il y a derrière.

balsam_08-hd

Une stagiaire un jour m’a raconté son expérience chez Pierre Frey, fondateur d’une grande marque familial et réputée dans le métier. Elle m’expliquait que Monsieur Frey habite dans une maison style haussmannien à Paris et que chaque étage est dédié à une partie de sa société. Par exemple au RDC il y a les personnes qui gèrent la production, ensuite les machines, la création, etc. Et, au 7ème étage se trouve ses appartements personnels. Et je trouve cela très intéressant : il est proche de son travail et de sa société et au même temps il est au coeur de la ville. C’est une belle ambition.

Made in Belgium à 100%, Alexia est soucieuse de chaque étape du travail lorsqu’elle crée une nouvelle collection. Passionnée par ce qu’elle fait, elle rêve aussi de se trouver un jour au 7ème étage tel Monsieur Frey et bâtir une marque de papier peint à réputation internationale.

BALSAM
ORIGINAL – ELEGANT – HARMONIEUX

balsam_09-hd

C’est un travail quotidien de trouver les noms et les mots qui l’inspireront un jour pour nommer les motifs et les couleurs d’une nouvelles collection. Toute l’année durant, Alexia note des noms qui lui parlent, l’inspirent et qui pourraient peut-être un jour être porteurs de sa collection. L’inspiration lui vient de partout, autant de ses voyages que de ses balades quotidiennes. Elle puise son inspiration également sur des sites comme Pinterest, des salons, ou encore de vieux livres de gravures de 1800-1900.

Balsam, sa nouvelle collection, sera disponible dès le mois de janvier dans différents points de ventes.

balsam_14-hd

En attendant de retrouver un jour Alexia et sa marque au 7ème étage d’une maison de maître bruxelloise, vous pouvez facilement atteindre le 7ème ciel en contemplant la poésie et le graphisme de sa nouvelle collection BALSAM.

 

TENUE DE VILLE
by ALEXIA DE VILLE
Points de ventes
Facebook – Instagram

S. & A.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s