Stéphanie Anspach

Be Arty // Be Chic vous propose ce mois-ci de vous plonger dans l’univers d’une jeune belge de 23 ans. Une histoire, un message, une envie, un processus créatif bien à elle qui va vous étonner, vous toucher mais aussi vous impressionner.

La musique, et pas n’importe laquelle, en plus de son parcours atypique est le point de départ de ses collections. Je vous propose donc de vous plonger dans son univers accompagné d’une petite playlist.

Our love // Caribou
Turn the page // The street
Pound cake // Drake
Looking for love // Chromatics
Doin it // LL cool J
Not afraid // Eminem
Same song and dance // Eminem
Follow // Blue Hawaï
Sphäre // Kollectiv turmstrasse

Pas reconnue à la naissance par son père son enfance n’est pas celle de tous. Nourrissant son ambition, son caractère et sa force, ce geste a fait de Stéphanie la femme épanouie qu’elle est aujourd’hui. Une personne de nature assez cool et qui sait relativiser les choses de la vie.

De par son histoire cette jeune demoiselle est quelqu’un de déterminé, mature et qui n’a pas peur de se lancer à corps perdu dans cette aventure. Dédiant sa vie à sa passion, elle ne panique en aucun cas pour le futur et la réussite de sa marque.

Cette styliste est la preuve que pour réussir et faire ce que l’on veut il ne faut pas toujours avoir le fameux « papier » pour le confirmer. Après un court passage d’un an et demi aux ateliers Lannaux, qui n’était pas du tout fait pour elle, elle raccrocha les études et se mit à faire ce qu’elle voulait vraiment faire. Créer sa collection.

« Aux ateliers Lannaux, j’ai appris les bases et la technique. Les professeurs disaient de moi que j’étais têtue car je n’en faisais qu’à ma tête. »

Faisant partie intégrante de ce réseau via son expérience de mannequin et son intérêt profond pour la création, elle a pu découvrir, apprendre, et se créer un carnet d’adresses complet.

Capture d’écran 2015-01-15 à 17.56.56

« Ce n’est pas du tout dans mon caractère d’être un cintre, mais j’ai beaucoup appris lors de mon expérience de mannequinat. »

Capture d’écran 2015-01-15 à 18.00.35

STEPHANIE ANSPACH

Créer sa marque c’était quelque chose d’évident. C’est une manière de montrer que malgré son parcours elle a pu faire et devenir qui elle est et créer sa marque à son nom.

« Utiliser mon nom  « Stéphanie Anspach » c’est aussi un clin d’oeil au nom de celle qui m’a élevée et me soutient depuis toujours, ma mère. »

C’est en Août 2013 que commence le début de l’aventure « Stéphanie Anspach »  avec une collection de pull en tricot, des ventes au bouche à oreille et surtout une vidéo qui fait le buzz.

Less is mode venant du « Less is more » de l’architecte Mies Van der Rohe est devenu depuis cette vidéo une sorte de slogan de la marque comme un « just do it » de Nike. Cette phrase résume bien sa vision de la mode.

 « Si le produit est beau il se suffit à lui-même. »

Dans cette optique et de manière totalement « irréfléchie », elle crée une mini vidéo d’elle même dans le quartier Louise qui aura un impact foudroyant. Il fallait développer l’idée.
Quelques jours plus tard, un évènement (le « No Pants Subway Ride”)  et le soutien de bonnes copines et les voilà dans le métro de Bruxelles brandissant ce slogan.

Capture d’écran 2015-01-15 à 17.54.31

L E S S   I S   M O D E

10 PULLS // 10 FILLES // 10 LETTRES // UN CONCEPT

Capture d’écran 2015-01-15 à 17.52.56

Capture d’écran 2015-01-15 à 17.54.44

La laine est comme une évidence pour cette styliste. Elle devient littéralement dingue devant une pelote et les multiples possibilités qu’elle offre.

Après cet énorme buzz, elle crée officiellement sa société, il y a un an de cela, en Janvier 2014 et lance sa vraie première collection composée d’une silhouette complète.

Celles-ci proposent des pulls plein de douceur, de confort et vous poussent à la tendresse. Ce côté cosy du tricot est associé à des pantalons à la coupe stricte, le bas contrastant de manière étudiée avec le haut.

Capture d’écran 2015-02-01 à 11.45.09

« Je ne tricote pas personnellement mais je m’y suis essayé pour me rendre compte du travail que cela demandait et que je n’exige pas certaines choses dans des délais impossible. »

Privilégiant un maximum les contacts humains et les échanges avec les personnes avec lesquelles elle travaille, Stéphanie a une production entièrement MADE IN BELGIUM. Pouvoir aller dans les ateliers, discuter, échanger, partager, toucher est beaucoup plus enrichissant pour la créatrice que par envois de mail et de colis à l’autre bout du monde. Grâce à cela elle est impliquée dans la production d’une collection qui lui ressemble et ce de A à Z.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

FRAICHEUR // INTEMPORELLE // MODERNE // MINIMALISTE // EPURE

« AQUA SAPONE »

Ne faisant ni attention aux tendances ni aux influences extérieures, elle crée un look à elle, mettant en avant sa vision de la mode et de la femme Stéphanie Anspach. Une femme belle au naturel, n’usant ni abusant de trop d’artifices qui sait ce qu’elle veut et qui dégage un charme et une élégance naturelle.

Capture d’écran 2015-01-15 à 17.58.54

Vous reconnaissez quelqu’un ? Be Arty // Be Chic retrouve entièrement dans cette description sa créatrice. Mettant son histoire au profit de son travail et son implication étant tellement sincère et profonde, elle incarne elle même cette femme.

Capture d’écran 2015-01-15 à 17.52.38

Less is mode au travail comme à la vie.

Un style « bobo-chic », sans chichis, qui va et revient toujours à l’essentiel, à la pureté d’un vêtement sobre, bien coupé mais qui laisse la femme libre d’exprimer sa sensualité et sa féminité. Travaillant toujours une silhouette de haut en bas, toutes ses pièces s’adaptent aux situations, au style de la personne et a l’impact qu’on veut qu’elles aient.

Revenons à la Musique et quelle musique !? Pour sa collection SS15, Stéphanie a écouté beaucoup de rap dont vous avez pu découvrir quelques morceaux au début de ce focus. Vous avez bien lu et entendu, du rap, même si à première vue c’est un monde qui a l’air à cent mille lieux de son univers. C’est une musique qui la booste, lui donne de l’énergie car ce sont des musiques avec beaucoup de sens et qui parle à son histoire. Si elle devait donner un point commun entre le look d’un rappeur et le look Stéphanie Anspach c’est ce côté loose et cosy (sans être non plus en jogging).

En complément, elle s’est basée sur la seule photo qu’elle a d’elle bébé avec son père. Les couleurs, les motifs, les matières,…

Capture d’écran 2015-01-15 à 17.58.26

Pour la suite de ses collections c’est sur un air de « Melody Nelson » que sa créativité a parlé, Gainsbourg et Birkin un couple mythique, un album, érotique et dur,  qui continue à influencer et à vivre à travers nous des années après.

En très peu de temps ce petit bout de femme a réussi à faire parler d’elle et à mener sa barque de main de maître. Un jour son talent s’exportera sûrement à l’étranger nous ne mettons en aucun doute au vue de sa volonté de fer et de sa spontanéité naturelle.

 

S.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s