// Accessible Art Fair// Macadam Gallery – Johan Van Mullem – META MORPHOSES // Hangar H18 – Benoît Feron – Portrait du Rift //

Nouvelle semaine, nouvelles raisons de profiter de ce que Bruxelles à d’arty à offrir.

Voici notre sélection.

Capture d’écran 2014-10-12 à 19.03.05

Accessible Art Fair

Cercle de Lorraine

Place Poelaert 6, 1000 Bruxelles, Belgique

Du 16 au 19 octobre 2014

www.accessibleartfair.com

Accessible Art Fair… Art et accessible dans le même intitulé est une chose rare, ce qui rend cet évènement encore plus intéressant.

Depuis 2007, l’Accessible Art Fair offre à un public de plus en plus conquis une sélection de près de 50 artistes émergents et établis du monde entier et surtout choisis par un jury de professionnels.

Cette année pour sa 11ème édition, l’Accessible Art Fair présentera en plus de ses 50 artistes, une sélection de jeunes galeries d’art. De plus leur nouveau pavillon design consacré au designers belges comme l’incontournable, Gauthier Poulain, le passionné de l’esthétique Nicolas Destino, l’entreprise Linadura représenté par le designer Emmanuel Gardin et enfin Jo-a l’entreprise de design représenté par Dimitri Verboomen. Et tout ça dans l’exceptionnel espace du Cercle de Lorraine.

L’Accessible Art Fair, qui se déroulera du 16 au 19 octobre 2014, vaut la peine de se déplacer pour nous petits collectionneurs à la recherche de pièces de qualitées et surtout ACCESSIBLE! Be Arty // Be Chic y sera, donc on espère que vous aussi!

Pour plus d’informations sur cet évènement c’est ICI.

oh.

Capture d’écran 2014-10-12 à 22.27.05

// Johan Van Mullem – META MORPHOSES //

Macadam Gallery

58 Place du Jeu de Balle

1000 Bruxelles, Belgique

0032/502.53.61

www.macadamgallery.com

La Macadam Gallery est l’une des jeunes galeries belge qui monte, avec l’une des meilleures si pas la meilleure programmation du moment.

La Macadam promeut les artistes contemporains belges et internationaux et leur donne une véritable visibilité. Ce qui est génial avec cette galerie n’est pas seulement le sol qui vaut le détour (allez-y vous comprendrez et demandez des explications au directeur!), c’est surtout une galerie qui ne se prend pas la tête et qui vous donne autant d’importance qu’à un gros collectionneur! Un véritable échange est possible avec le staff ce qui nous a d’ailleurs donné l’envie de revenir les voir!

Cependant à part un lieu convivial, la Macadam Gallery propose surtout une sélection d’expositions de folies! L’incroyable solo show du photographe belge Luc Dratwa, « Streets Behind The Scene » en valait d’ailleurs le détour! Regardez vous même!

La prochaine exposition proposée par la Macadam Gallery n’est autre que celle de l’artiste belge Johan Van Mullem. Après avoir réalisé un véritable tour du monde avec son travail, il revient en Belgique avec une série de peintures, de dessins et de sculptures sous le titre, META MORPHOSES. 

Vous dire que les peintures de Johan Van Mullem nous emmène en voyage dans son esprit ou encore sa conscience, serait, et excusez moi du peu, une vraie masturbation intellectuelle! Je ne peux dire qu’une seule chose les peintures de cet artiste sont simplement incroyables, elles nous touchent et nous émeut.

De plus la scénographie de la Macadam Gallery permet d’apprécier sans chichis les pièces qui sont exposées.

Bref, on arrête d’en parler et on va découvrir cette exposition, à partir du 16/10/2014 (vernissage) et ce jusqu’au 14/12/2014!

oh.

 

Capture d’écran 2014-10-12 à 22.22.39 Capture d’écran 2014-10-12 à 22.23.01

Benoît Feron // Portraits du Rift //

Hangar H18

Place du Châtelain, 18

1050 Ixelles, Belgique

Des photos sur des africains en tenue traditionnelles il y’ en a plein, à un tel point d’ailleurs que l’on a l’impression qu’elles se ressemblent toutes! Le photographe Benoît Féron a véritablement voyagé durant des années dans la région du Rift oriental de Djibouti au Kenya en passant par la Tanzanie. Pour nous offrir un témoignage de la diversité des traditions africaines regroupées dans cette partie de l’immense continent noir.

Quand on regarde la quarantaine de portraits qui sont exposés depuis le 1er octobre, on ressent le respect que Benoît Féron a eu devant ces hommes, femmes et enfants de ces tribus. Les scarifications, les bijoux et autres accessoires de ces tribus sont mis en valeur et surtout nous permettent de nous rendre compte du véritable intérêt du photographe qui ne se limitent pas à l’esthétique des visages mais à ce qu’il y’ a de plus profond en eux.

Pour une fois on a pas juste l’impression qu’un touriste est parti en Afrique et nous a ramené ses simples photos de vacances, loin de là, on ressent enfin le lieu qui s’est réellement tissé entre le photographe et ses sujets!

Je vous laisse juste aller découvrir ce que ce photographe belge, et oui encore un, on est trop fort! Nous a ramené de ses voyages.

oh.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s